Chaque signe du zodiaque a sa propre façon de gérer la douleur. Chacun souffre à sa manière. Certains préfèrent se taire et avaler jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus. D’autres, en revanche, sont de ceux qui choisissent d’en parler pour qu’au final cela ne fasse pas plus mal que nécessaire. Voici comment le Verseau et la douleur sont liés :

Le Verseau ne dit jamais tout ce qui est à l’intérieur. Il laisse toujours dans sa manche l’étrange détail qui est bien plus dérangeant qu’il ne veut le paraître. Surtout quand le sujet est légèrement inconfortable. Face à une situation douloureuse, le Verseau sait gérer les problèmes avec un courage et une éducation que beaucoup devraient envier.

Beaucoup devraient également apprendre de cette touche de style que le Verseau gaspille à résoudre des conflits qui semblent très mauvais. Mais même les héros les plus courageux ont peur. Même les meilleurs plans réfléchis peuvent changer à la dernière minute. Le Verseau n’est pas fait de fer. Il souffre bien plus qu’il n’y paraît, et au fond, il sait ce qu’est la peur.

Comment le Verseau gère-t-il vraiment ces situations ? Essayer de sortir de son propre pied, se taire plus qu’il ne le devrait, exploser au moment le moins attendu et éliminer la partie la plus sombre et la plus inconnue pour beaucoup. Mais ils disent qu’après la tempête vient le calme, et dans le cas du Verseau, c’est comme ça. Il explose comme jamais auparavant, d’accord, mais plus tard, il redevient la même personne positive, rayonnante, énergique et agitée qui marque toujours de son essence. Désobéissance pure et envie de manger le monde. Le Verseau, quand il tombe, c’est se relever comme jamais et recommencer. À partir de zéro… pour faire la différence.

Vous aimerez aussi   Horoscope du 30 Novembre des Gémeaux

Share This: