Des recherches effectuées par des scientifiques de l’Université de Toronto ont montré que cette fonctionnalité est un signe d’intelligence. Les raisons de cette hypothèse

Une bonne mémoire est toujours associée à l’efficacité, à l’excellence et même à l’intelligence, mais selon une étude publiée dans le journal Neuron, avoir une mauvaise mémoire rend les gens plus intelligents.

Ce résultat a été obtenu grâce à une étude réalisée par Paul Frankland et Blake Richards de l’Université de Toronto, au Canada. Dans cet article, ils disent qu’être plus intelligent est le produit de l’observation, de la conservation de la pertinence et de l’oubli de la non-pertinence pour prendre des décisions importantes.

Les chercheurs ont étudié des années et des années de mémoire sélective et de fonctionnement cérébral, tant chez l’humain que chez l’animal.

Selon les scientifiques, oublier les détails sans importance aide à prendre des décisions au quotidien et permet également des connexions neuronales superposant les nouvelles connaissances aux anciennes. En d’autres termes, le mécanisme permet d’intégrer de nouvelles connaissances et de s’adapter plus facilement à des situations imprévues.

De plus, en raison du mécanisme découvert, on pourrait dire qu’il est nécessaire d’oublier les souvenirs, car sans ce processus, le cerveau enverrait constamment des souvenirs de situations conflictuelles, empêchant ainsi la possibilité de prendre des décisions basées sur de nouvelles expériences au cours de la vie.

Une autre raison pour laquelle la mémoire oublie certaines données des événements transmis est qu’elle est capable de mémoriser une image en général. Les chercheurs soutiennent que le mécanisme vise à nous donner la possibilité d’appliquer plus efficacement ces mémoires dans des situations qui se produisent dans le moment présent.

Vous aimerez aussi   Horoscope du 24 Mai 2019

Enfin, les scientifiques ont expliqué que les oublis occasionnels ne font que montrer que la mémoire de la personne est en bon état.

 

 

Share This: